Comment bien choisir sa peinture ?

Dans ce guide, vous apprendrez :

1 - À reconnaitre les différents types de peinture et leurs usages ;
2 - A savoir laquelle est la plus adaptée au rendu souhaité ;
3 - Les étapes préparatoires et l'application de la peinture.

Ces clés vous permettront d'être mieux armé pour aborder votre projet de peinture.

1 - Les différents types de peinture ?

Les peintures à l'eau
(en phase aqueuse)



Il existe globalement 3 types de peintures dites "à l'eau". Leur technologie et leurs usages sont variés. Nous allons les présenter :

La peinture acrylique

C'est une peinture qui peut être pour l'intérieur ou extérieur, pour les pièces sèches ou humides : il existe souvent une peinture acrylique adaptée à ses besoins. Elle est applicable sur tout support préparé, et a pour pour liant une résine acrylique.
Elle est réputée moins toxique que les phases solvants (que nous développerons par la suite), et se caractérise par une très faible odeur et un séchage rapide (Le solvant qui s'évapore est de l'eau).
Son application est délicate et des traces de reprises sont fréquentes. Au minimum 2 couches de finition sont absolument nécessaires pour un bon rendu.

La peinture vinylique

La peinture vinylique est assez peu employée en France en tant que peinture de finition. En revanche, elle est surtout utilisée comme sous-couche car son coût est moins élevé que d’autres peintures.
Elle est utilisée aussi en peinture décorative associée à un vernis de protection, car elle se marie très bien aux pigments (idéal pour réaliser sa propre peinture).

La peinture alkyde (mixte acryliques et vinyliques)

La peinture alkyde est une technologie qui est la combinaison entre les avantages de la peinture acrylique et de la peinture glycéro (que nous aborderons plus loin). Elle est amenée à remplacer les peintures acryliques classiques car elle se révèle être un bon choix pour l’environnement et la santé tout en ayant des performances élevées.

Elle est donc utilisable dans toutes les pièces d'un logement, dans les pièces sèches comme dans les pièces humides (peinture alkyde avec technologie hydrofuge pour ces dernières).
Cette peinture permet de réaliser de belles laques grâce à son aspect tendu.

Elle est très résistante au temps (à l'instar des peintures époxys et des polyuréthanes). Elle est idéale pour les grandes surfaces, car les interruptions éventuelles ne poseront pas de problème (alors que cela peut être le cas pour les peintures acryliques).

Les peintures à l'huile
(en phase solvant)



Comme pour les peintures à l'eau, on peut faire un tour d'horizon des peintures à l'huile avec les 3 catégories ci-dessous :

La peinture glycérophtalique

La peinture « glycéro » s’utilise en intérieur comme en extérieur, et est rapide à appliquer, très couvrante et opacifiante (idéale pour un effet laqué).
En revanche, le séchage est lent et la peinture dégage une forte odeur de solvant.

Elle n'est pas très bonne ni pour l’environnement ni pour la santé, et il est déconseillé de l’appliquer dans une chambre (du moins sans un ventilation efficace et prolongée avant d'y dormir). Cette peinture est amenée à disparaitre au profit des peintures acryliques et alkydes.

La peinture epoxy

Elle est applicable en intérieur et surtout en extérieur pour les revêtements de sol de type industriel. Elle est applicable sur tous les supports (carrelage, béton, pierre, etc.). Elle est plus résistante que la peinture glycéro et la peinture polyuréthane.

Elle est de type bi-composante car contient une base et un durcisseur qui permet la réaction pour le séchage.
Une bonne ventilation est nécessaire car elle contient des produits toxiques, même s’il existe des époxy en phase aqueuse qui sont moins polluantes. Son utilisation est plutôt compliquée par rapport aux autres peintures et son coût est beaucoup plus élevé.

La peinture polyuréthane

La peinture polyuréthane est souvent employée pour les sols en intérieur (mais peut aussi être utilisée en extérieur). Elle permet généralement un effet brillant.
Son nettoyage est aisé et son prix est plus abordable que celui de la peinture epoxy. Elle présente une certaine toxicité et un séchage est lent.

Comparaison des types peintures



La peinture naturelle

La peinture naturelle est, comme son nom l'indique, composée uniquement d'éléments naturels (huile de lin, de bois, de ricin, pigmentation par des minéraux, etc.).
Elle rentre dans la catégorie des peintures à l'eau, mais mérite une description particulière.

Elle est de manière générale meilleure pour l'environnement car son processus de fabrication émet moins de CO2 dans l'atmosphère. Elle est parfois appelée "peinture bio" ou peinture "écologique", ce qui est plutôt vrai si on la compare aux autres peintures.

Elle est également meilleure pour la santé car elle ne contient pas de COV - Composés Organiques Volatils dont certains sont nocifs pour la santé.
Au niveau performance, elle est très comparable aux peintures à l'eau "classiques", et possède même en général un très bon pouvoir couvrant.

Revers de la médaille elle affiche un prix plus élevé que ses concurrentes.

Les peintures techniques



La peinture pour carrelage

Cette peinture souvent en phase solvant (existe toutefois en phase aqueuse à base d'acryliques modifiées) permet une accroche sur les supports « lisses ». Elle est idéale en rénovation des murs et des sols carrelés car cette solution est beaucoup moins onéreuse que le changement du carrelage. La durabilité de cette peinture dépend beaucoup du respect de sa mise en œuvre :

1 - Lessiver avec application d’un détergent lavant et dégraissant. Rinçage avec de l’eau chaude et du vinaigre blanc ;
2 - Une fois sec, il faut poncer la surface avec un abrasif gros grains (permet de micro-rayer) puis dépoussiérer ;
avec un aspirateur et une serpillière humide ;
3 - Une primaire d’accroche est nécessaire si le support est poreux, avant l’application de 2 couches de finition.

La peinture hydrofuge

La peinture hydrofuge est une peinture en phase aqueuse qui est imperméable à l'eau.

L'eau glisse sur sa surface, tout comme les saletés, ce qui en fait une peinture auto-nettoyante.
Elle est à utiliser dans les salles d'eau, WC et cuisine.

La peinture antirouille

La peinture antirouille est majoritairement en phase solvant, elle dégage donc une forte odeur (penser à bien ventiler votre pièce en milieu clos).

Elle protège les éléments métalliques de la rouille, mais ne la traite pas. En phase aqueuse, elle est surtout utilisée en intérieur pour le bois. Il existe beaucoup de coloris et d'effets décoratifs.

Sur un métal attaqué par la rouille, il faut s'assurer d'avoir appliqué un traitement anti-rouille au préalable.

La peinture pour radiateur

Il s'agit d'une peinture spécifique car elle doit supporter la chaleur afin de rester stable dans le temps.

Elle existe en acrylique et en glycéro.

La peinture "tableau noir"

La peinture tableau noir permet de créer une surface mate de différents coloris sur laquelle il est possible d’écrire à la craie. Cette peinture existe en noir et en vert, mais aussi en couleurs plus « tendance ».

Le support doit être parfaitement lisse pour un bon rendu.

La peinture "magnétique"

Elle est chargée de particules ferreuses, ce qui permet d'y faire tenir des aimants.

Tout comme la peinture "tableau noir", le support doit être parfaitement lisse pour assurer la bonne adhérence des aimants.

La peinture pour plastique

Elle est généralement en phase solvant, et permet de recouvrir les plastiques avec un minimum de préparation.
Le temps de séchage est très long et accompagné d'une forte odeur.

Cependant certains plastiques ne sont pas recouvrables. Il convient de se reporter aux recommandations du fabricant.

La peinture isolante

Peinture acrylique à base d’eau, elle est composée d'éléments céramiques liés par différentes résines. Cette composition lui confère un fort pouvoir isolant et réflecteur qui améliore nettement l’isolation thermique de la surface peinte.

N'espérez pas égaler les performances thermiques des constructions neuves d'aujourd'hui, mais il peut s'agir d'un bon compromis si la mise en œuvre d'un isolant traditionnel s'avère impossible ou trop coûteux.

Cette peinture peut être mise contre les murs intérieurs ou extérieurs.

Le respect de l'environnement

Les labels NF environnement (Français) et Ecolabel (européen), que vous pouvez voir affichés sur les pots de peinture, indiquent que ces dernières ont fait l'objet d'un examen de leur impact sur l'environnement.

Ces labels imposent des critères environnementaux sur le processus de fabrication et l'extraction de matières premières.

Il y a également des critères de performance du produit par rapport à son usage.

La santé

En moyenne nous passons près de 80 % de notre temps dans des espaces clos, que cela soit dans notre vie privée ou professionnelle.
Dans ces environnements intérieurs, nous sommes exposés à de nombreux polluants, notamment les COV (composés organiques volatils) présents dans certains mobiliers et matériaux de construction.

Il peuvent provoquer des allergies, aggraver des pathologies chroniques ou aiguë. Pour informer le public, le gouvernement a mis en place un étiquetage sanitaire obligatoire pour connaitre le niveau en polluants volatils émit par les produits de construction ou de revêtement de mur ou de sol et des peintures et vernis. Le classement va de la classe A+ (produit peu polluant) à la classe C (produit très polluant).

Nous vous conseillons donc de choisir des peintures classe A+. Attention, les peintures à l'huile ont plus tendance a être moins bien classés que les peintures à l'eau, essentiellement à cause du solvant.

Les règles de l'art

Lorsqu'un particulier fait appel à une entreprise pour ses travaux de peinture, il existe 2 documents techniques unifiés (DTU) qui définissent 3 classes d'aspect des finitions des peintures (DTU 59.1), et des revêtements muraux et papiers peints (DTU 59.4). Bien que le rendu final soit subjectif, ces 3 classes permettent de cadrer les phases de travaux à réaliser et l'aspect final attendu :

- Classe A : soignée. La planéité générale est corrigée. Ce travail est régulier, pratiquement sans défaut.Lorsque le Maître d’ouvrage montre des exigences particulières, comme des finitions décoratives affirmées (patines, imitation, fresque, polychromie…) ou des techniques particulières (centrales nucléaires, industries alimentaires,…), il s’agit alors de finitions spécifiques (aux termes du DTU) non visées par le DTU ;
- Classe B : courante. La planéité locale est corrigée par les passes d’enduit (la planéité générale n’est pas modifiée, par contre), le film est régulier, homogène ; quelques défauts d’épiderme et de rechampis sont admis ;
- Classe C : élémentaire. L’aspect de la finition reflète celui du subjectile, puisque ce dernier ne reçoit pas d’enduit (il reste brut). C'est le cas par exemple des parpaings, revêtus en direct de 2 couches de peinture.
BIZCO vous accompagne sur ces sujets pour vous permettre de faire le bon choix.

Je veux être conseillé

3 - Quel est le rendu souhaité ?

Aspect mat

L'aspect mat est sans reflet et permet de cacher les défauts. Sur une surface irrégulière, cela permet de donner une ambiance rustique. Sur une surface bien lisse, cela permet de donner une ambiance contemporaine feutrée, idéale pour les grandes pièces à vivre mais également les chambres.
Dans une cuisine, l'aspect mat permet de mettre en avant un joli contraste avec des éléments brillant (façade de meubles, carrelage émaillé brillant).
Il est majoritairement utilisé pour les plafonds afin de limiter les traces rendues visibles par la lumière rasante.

Le mat se tâche facilement et se nettoie assez difficilement, la peinture sera à refaire plus régulièrement que pour les peintures d'aspect satin ou brillant.

Aspect satin

L'aspect satin présente un léger reflet, et permet de masquer de petits défauts visuels.
C'est l'aspect le plus utilisé dans les salons (ambiance relax), et les chambres (aspect chaleureux).

Une peinture satinée se tâche moins qu'une mate et se lessive facilement, idéal surtout lorsque qu'il y a des enfants à la maison.

Ces dernières années, un aspect "velouté" est apparu. Il est à mi-chemin entre le mat et le satin, et permet un effet moderne.

Aspect brillant

L'aspect brillant présente un fort reflet, et même un effet miroir pour les laques.
Le support de peinture doit être parfaitement lisse afin de ne pas voir de défauts visuels.

Cela permet un rendu dynamique, idéal en cuisine et salle de bain (en contraste avec des meubles et carrelage plutôt sobres).

La peinture brillante est également parfaite pour les salles de jeux d'enfant, car se nettoie très facilement.

Agrandir une petite pièce

Privilégier les couleurs claires. Les tons blancs, écru, beige et pastels conviennent.

En cas d'utilisation de teintes plus foncées, il faut les utiliser avec parcimonie sur les plinthes ou les portes.

Dans une petite salle de bain ou cuisine, mettre une peinture brillante permettra d'augmenter le volume (attention, ne pas mettre de peinture brillante si les meubles sont déjà d'aspect brillant, sous peine de faire trop extravagant).

Ambiance cocooning

Pour un salon chaleureux, optez par exemple pour une peinture mate, de teinte pastel de gris ou de marron.

Dans une chambre, pour rendre la pièce plus chaleureuse, il est possible de peindre le mur où se trouve la tête de lit avec une couleur plus prononcée.

Dans tous les cas, la couleur de la peinture doit être adaptée au mobilier de la pièce en question.

Donner du volume à un couloir

Dans un couloir étroit, mettre de la peinture d'aspect brillant permet une sensation d'élargissement et le nettoyage avec ce type de peinture est facilité.

Par exemple, peindre de 2 couleurs différentes au 1er tiers de la hauteur (environ 1 m) ou au deuxième tiers (1,5 m). Couleur claire sur la partie supérieur, couleur plus foncée sur la partie inférieure.
L’imagination est votre seule limite !

4 - Les étapes préparatoires et l'application de la peinture

La préparation de la surface

La préparation du support est primordiale pour la réussite de la mise en peinture.
La première étape consiste à réaliser un diagnostic du support à peindre. Par exemple :

- Enduit qui sonne creux --> Faites tomber les parties qui ne tiennent pas en tapant d’un coup sec avec un marteau, puis rebouchez à l’enduit ;
- Plâtre qui « farine » lorsque l’on passe la main dessus (elle devient blanche) --> Brossez la surface :
- Plâtre qui se raye facilement avec l’ongle (la surface est trop tendre) --> Appliquez un fixateur ou durcisseur pour plâtre ;
- Ancienne peinture qui s’enlève (test avec un ruban adhésif que l’on laisse une douzaine d’heures puis qu’on retire d’un coup sec) --> il faut gratter et décaper la peinture.

Dans tous les cas, après avoir réaliser ces étapes, il convient d’éliminer les poussières avec une brosse en chiendent et de lessiver le mur (lessive St Marc).
Ensuite, la réparation consiste à reboucher à l’enduit les trous, fissures, imperfections, puis à poncer et à recommencer jusqu’à obtenir une surface lisse. Sur un mur en mauvais état, il peut être nécessaire de ratisser (passer un enduit sur la totalité du mur) afin de rattraper des défauts de planéité. Cela dépend également de la qualité de finition souhaitée, comme vu plus haut dans cet article. Si vous souhaitez poser de la fibre de verre ou du papier peint, le ratissage n’est souvent pas nécessaire.

Une fois les réparations terminées, il faut de nouveau brosser et lessiver le mur. La surface est maintenant prête à être peinte. Une astuce consiste à traiter les quelques imperfections qui resteraient en posant la sous-couche de peinture (couche d’impression), et à mettre un projecteur de chantier avec une lumière rasante sur la paroi en question.

La sous-couche permet de mettre en évidence les imperfections, et on peut donc localement traiter ces dernières avant la pose des couches de finition.

L'application de la peinture

L’application de la peinture se fait sur un support sain, propre et sec (en cas d’humidité et de salpêtre, il faut d’abord traiter la cause avant de poser de la peinture).

On commence par mélanger la peinture à l’aide un mélangeur manuel ou électrique.
Il existe 3 grandes techniques de peinture : au pinceau, au rouleau et au pistolet.
Nous allons nous concentrer sur la peinture au rouleau car c’est la plus fréquemment utilisée. Pour de la peinture à l’eau (majoritairement utilisée de nos jours), vous avez besoin d’un rouleau en fibres synthétiques. Pour un lustre mat ou satin, les poils du rouleaux devront être court ou mi-long (8 à 14 mm). Pour un lustre brillant, un rouleau en mousse floquée ou poils ras (5 mm) sera plus adapté.

Classiquement, on applique d’abord grossièrement une sous-couche d’impression, puis 2 couches de finition de manière soignée. Pour les couches de finition, il faut procéder zone par zone d’environ 50 cm de côté.

Il faut d’abord commencer par appliquer de la peinture le long des angles avec un pinceau à rechampir. Ensuite, déplacez le rouleau sans le décoller de la surface, verticalement puis croisez horizontalement les bandes. Finissez par lisser verticalement.
Pour un plafond, le lissage doit se faire dans le sens de la lumière. De plus, que cela soit pour un mur ou pour un plafond, il est préférable de suivre le sens de la lumière, et de commencer par la fenêtre en allant progressivement vers le fond de la pièce. Cela évite de rendre visible de potentielles traces de passage de rouleau.
Il faut se référer aux information du fabricant pour connaitre le délai d’application entre 2 couches. Bon à savoir, entre 2 couches, vous pouvez conserver le rouleau sans le laver en l’enveloppant hermétiquement avec du film plastique alimentaire ou du papier journal.

Bien évidemment, si c’est vous qui avez réalisé la peinture, vous verrez les moindres défauts que les autres ne remarqueront pas ! ;)

Pour aller plus loin

www.ecolabels.fr
Arrêté du 19 avril 2011 relatif à l'étiquetage des produits de construction ou de revêtement de mur ou de sol et des peintures et vernis sur leurs émissions de polluants volatils

DTU 59.1 : peintures
DTU 59.4 : mise en oeuvre des papiers peints et revêtements muraux

Si vous souhaitez un professionnel pour des travaux clé en main,
L'équipe de BIZCO se tient à votre disposition pour réaliser votre projet !

Contactez-nous